Keveen snoob: la Menoua a toujours été une capitale artistique

Allons à la rencontre de keveen snoob, ce promoteur culturel très actif dans la région de l’ouest. Au fil des années par son travail il est devenu un visage incontournable du paysage artistique de la Menoua…Show times vacances, les mélodies du bien… nombreux sont les évènements culturels d’envergures dans le département où il a été au centre. Les sources de son amour à faire vivre l’art et la culture camerounaise, ses projets, ses défis, venez savoir…

Bonjour snoob bienvenue sur visartculture !!

Merci tout abord de l’intérêt que vous portez à ma modeste personne et à ma jeune entreprise (keveen prod), je dois avouer c’est une grande première qu’un blog aussi célèbre que le vôtre m’approche, j’en suis honoré.

En quelques mots, contez-nous les premières notes de votre passion pour l’art et la culture.

Mon amour pour la culture et l’art date de très longtemps, je dirais même que à un moment j’ai pas eu le choix que de faire partir de ce secteur. En contact au quotidien avec des papas de la culture comme Mr LINO qui me conduisait partout à ses spectacles, j’ai pris goût et peu à peu j’ai nourrit cette passion pour la culture.

Quelle a été la première casquette artistique que vous avez portée ?

Rappeur, à l’époque j’étais dans un groupe de musique (un trio) composé de Wakev BM, Divine Shamak (paix à son âme) et moi-même, on se faisait appelé Les blacks Messi ( d’ailleurs j’y suis encore car très bientôt avec Wakev BM ont compte refaire surface)

Vous êtes aujourd’hui un visage incontournable du paysage artistique de la Menoua, depuis bien des années déjà. Quelle est la texture du show biz du côté de l’ouest ?

rire ( j’espère que c’est pas les atalakou) soyons sérieux la Menoua a toujours été un carrefour du show bizz et événementiel du Cameroun, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle plusieurs géants de l’événementiel posent leur valise à Dschang. C’est plus le village comme certains pensent, La Menoua est réputée aujourd’hui pour accueillir les grands événements culturels et les grands artistes FBI ne me dira pas le contraire, ni pepsy bb et tous les autres du domaine.

Des nombreux artistes que vous avez accompagné à travers le pays qui vous a le plus manqué ?

vous savez chaque artiste a sa particularité ainsi que chaque tournée, à chaque fois c’est une nouvelle expérience et les unes sont belles que les autres donc c’est difficile de mentionner un artiste qui me manque ( j’ai passé de très magnifiques moments avec chaque artiste avec qui j’ai été en tournée) je profite d’ailleurs pour dire merci à Duc z(le père) qui fut l’un des premiers à me confier sa communication et à travers cette opportunité j’ai pu me confronter aux réalités du milieu et me faire une place.

Récemment vous avez été au four et au moulin pour l’organisation d’un concert caritatif en faveur des orphelins du département de la Menoua, quelles ont été les difficultés rencontrées ?

Les mélodies du bien ça été tellement réussi que toutes les difficultés se sont avérées à la fin des avantages. Quand tu es sur un projet avec FBI (du groupe Fbi.com et Joël Bonin de Menoua la’zick) je pense qu’il y’a vraiment pas de difficultés mais plutôt des imprévus que l’on règle rapidement (merci à tous ceux qui ont cru à ce projet d’ailleurs je profite pour vous annoncer la deuxième édition qui se prépare déjà)

Quelles doléances feriez-vous au gouvernement, aux autorités, au public vis à vis de la culture camerounaise ?

De manière brève je dirais d’être un peu plus à l’écoute des artistes et des hommes de la culture) c’est vrai des choses sont faites mais restent insuffisantes. En ce qui concerne le département de la Menoua je ferais plutôt une doléance au public car côté administratif c’est déjà sur les rails (public portez et soutenez vos artistes et votre culture)

Actuellement sur quels projets travaillez-vous ?

Des projets il y en a tellement, comme je l’ai dit nous préparons la deuxième édition des mélodies du bien et cette année encore si Dieu le permet et surtout le public et nos bienfaiteurs on fera encore plus pour les personnes vulnérables du département.

Quels conseils donnez-vous aux jeunes acteurs du secteur artistique ?

Soyez patient car beaucoup travaille déjà dur, n’abandonnez Jamais car parfois le succès est juste à quelques mètres.

Quelle est votre plus grande peur artistique ?

Rire… peur j’en n’ai pas, la première règle de ce métier c’est justement de ne jamais flancher devant une situation. Faut du courage en tout lieu et en tout temps…

Alors snoob, confiez-nous l’un de vos secrets.

L’un de mes secrets rire .. je peux vous dire quoi… Ok je me mari bientôt…

Par Rihanno Mars

Publicités

Un commentaire

  1. C’est lui en personne, un ami qui a fait ses preuves devant nous. La persévérance et la performance sont ses noms ! Bravo Bro !

    J'aime

Répondre à William Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.