Shan’l : de finaliste miss Gabon 2011 à « tchiza »

Qui est Shan’l

Née le 06 Février 1989, Shan’L de son vrai nom Lekogo Chanelle est une artiste chanteuse, auteure compositrice-interprète pétrie de talent et très passionnée par la musique.

voici les prémices de son parcours

Originaire du Haut-Ogoué, c’est au sein de la chorale Anges ABC, du lycée national de Léon MBA qu’elle fait ses premiers pas dans la chanson.

Elle commencera ainsi à faire parler d’elle, principalement dans l’univers des chorales scolaires dont elle demeure jusqu’à nos jours une légende.
Sa passion pour la musique ne s’envolera pas au fil des années. Au contraire, Shan’L aura l’opportunité de s’imprégner du showbiz en participant sur des projets d’artistes accomplis en tant que choriste.

En 2011, on la retrouve là où personne ne l’attendait : à l’élection Miss Gabon. Eh oui, La Kinda comme on l’appelle affectueusement est une véritable reine de beauté ! Certes, elle ne décrochera pas la couronne, mais elle atteindra tout de même le carré final. Nul ne peut échapper à chacun à son destin et la diva gabonaise le sait mieux que personne. Car c’est au cours de cette compétition qu’elle se fera remarquer. Telle Marylin Monroe, c’est un simple « Happy Birthday » entonné en l’honneur d’une des responsables du comité d’organisation Miss Gabon qui suffit à susciter l’intérêt de celui dont le nom à lui seul est une référence dans la musique africaine et une garantie de qualité, Edgard Yonkeu qui décide de prendre l’auteur de Tchizabengue sous son aile. Avec un tel mentor, le succès ne se fera pas longtemps attendre.

En 2013, on la retrouve aux côtés d’Arielle T. dans « L’aveu », https://youtu.be/xj79aThkHeYun featuring sensuel aux sonorités zouk où l’artiste utilise sa voix pour conscientiser la jeune fille et dénoncer le viol, un sujet encore tabou dans certains milieux en Afrique. Avec ce titre, Celle qu’on retrouvera plutard dans « Bonobo » avec Créol va faire le tour de l’Afrique et sera de plus en plus sollicitée.

Elle fait les chœurs ici et là sur des albums d’autres artistes, participe à un featuring avec le rappeur Koba pour le titre « Vatel » ; et peaufine son propre album dans le même temps.

Perfectionniste et travailleuse acharnée, la nouvelle recrue d’Edgard Yonkeu décide en 2015, de participer à la compétition de chant « Airtel Trace Music Star » https://youtu.be/EZtHA42sR8k

alors qu’elle bosse encore sur son propre album. Cette aventure se révèle un véritable succès puisque la jeune gabonaise sera sacrée lauréate nationale de la compétition. Elle ira au Kénya représenter son pays à la grande finale de ce concours mais ne s’arrêtera malheureusement qu’en demi-finale. Mais pas question pour la belle Shan’L de s’attarder sur cet échec. Elle rentre au Gabon et continue de peaufiner calmement son album dans le plus grand des secrets. « Shan’L Is My Name », son premier album, sortira en Août 2015. Cette merveille musicale de 17 titres est un délicieux mélange de diverses sonorités comme l’afro pop et le R’n’b entre autres. Les titres phares « Je me bats pour réussir », « Où est mon gars » et « Better Think », ont touché les cœurs des mélomanes et ont été diffusés sur des chaines de télévision musicales internationales à l’instar de Trace Urban, Trace Africa et BBLACK. Grâce à sa sublime voix, la richesse de ses textes, ses vidéos de haute qualité, son style original et très affirmé, Shan’L conquiert un public de plus en plus grand.
Pourtant, son producteur Edgard Yonkeu n’entend pas s’arrêter en si bon chemin avec la sublime chanteuse. Soucieux d’élargir son univers musical, il décide de la faire travailler avec le célèbre label Boss Playa qui a concocté des tubes pour des grands comme les Toofan, Serge Beynaud, Fally Ipupa pour ne citer que ceux-là.

De cette belle collaboration sortira une perle musicale nommée « My Love »

qui a permis d’asseoir la notoriété de Shan’L La kinda. Mais, il faudra encore attendre 2 ans pour la consécration.
En 2018, le public découvre le tube « Tchizabengue » et c’est la folie totale. De Libreville à Ndjaména en passant par Yaoundé, Abidjan, Dakar, Kinshasa……, ce tube fait le tour des discothèques, clubs, bars et points chauds du continent et même au-delà. La chanson parle des voleuses de maris (Tchiza), une thématique qui est encore très tabou en Afrique, si d’autres états au monde reconnaissent des droits aux filles de la nuit (prostituées) en Afrique on en ait encore bien loin !!!!

l’apparition de Nathalie koah dans le vidéogramme fait tout aussi la polémique, dans une mesure valorise celles ci, et essayent de trouver une place à ces femmes là..un point de vue que beaucoup n’ont pas partagé.

Le titre affiche à ce jour plus de 10 millions de vues sur Youtube. Une belle récompense, certes elle a réussi à exploser les compteurs, mais aussi à s’attirer les foudres de la critique musicale.

malgré les injures, et les critiques elle revient au devant de la scène, cette fois, La Kinda propose un Hit aux couleurs afro-caribéennes intitulé « Serré Serré ».

Le titre et la thématique en disent long sur le contenu.

Le clip vidéo est tourné dans un décor totalement exotique : le soleil, la plage, la mer, des filles ultra sexy, des mecs canons, le tout bercé par la voix envoutante de la sexy Shan’L. On constate tout de suite qu’il s’agit d’un travail de professionnel.

Au fil des secondes, c’est une Shan’L intense, sexy, ultra féminine que l’on découvre dans un déhanché tout aussi sensuel. que dire de ces nuances dans la voix qui rendent sa performance dans ce Hit unique. Et que dire du casting…. A ce niveau, chapeau l’artiste !!! Je pense que vous avez tous remarqués cette scène torride où la Diva gabonaise et ses 2 copines se font masser délicatement par 3 sexy beaux gosses que l’on peut apercevoir dans le vidéogramme …… Tout est doux, tout sexy, tout est intense pour vous faire vous déhancher sur la piste « Toute la nuit, serré serré ». J’aimerais bien avoir des détails croustillants sur la suite du tournage……….

D’un rythme à l’autre, Shan’L La Kinda se métamorphose tel un véritable caméléon. Elle arrive à adapter sa voix à n’importe quel style de musique,

c’est avec brio qu’elle poursuit sa carrière qu’importe les difficultés. Grâce au soutien de ses fans et le dynamisme de sa Team, la jeune artiste gabonaise continue lentement mais sûrement son ascension dans les charts du showbiz africain. La connaissant, son prochain single sera sûrement du lourd …….

Entretemps, je me prépare pour me déhancher sur la piste ce soir…. J’espère que le DJ va jouer un extrait de « Serré Serré », Hein Rihanno

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.