KOZO: MON HISTOIRE TIENT SUR DU RAP

Son histoire est semblable à celle de millions d’autres jeunes camerounais, ces jeunes-là qui commencent par chanter dans leur salle de bain, dans leur chambre, ou encore au quartier.

Ces jeunes-là qui parlent musique au tour d’une bière, qui rêvent musique chaque nuit, son récit est semblable à celui de millions d’autres, ces gars-là qui font des économies pour se trouver un beat maker, un studio d’enregistrement ou un réalisateur de vidéogramme ceci dans le but d’exprimer cette passion-là qui brule en eux, de donner leur vision du monde, d’exprimer leurs désirs, leurs passions, leurs envies.

Dans ce billet de blog nous vous contons l’histoire d’un jeune spécial parmi ces millions d’autres, voici KOZO et son récit musical.

KOZO, voici mon rap

De son vraie nom DJOUFFO KAMTA FRANCKY JORDAN, il est le dernier né d’une famille de 6 enfants, originaire de l’ouest Cameroun, c’est dans les rues de la capitale économique qu’il passe son enfance, une enfance paisible jusqu’à ses 9 ans où il commence à être bercé par les textes de son grand frère qui à l’époque, faisait ses débuts dans la musique, cette graine musicale qu’inconsciemment son frère plaça en lui ne mourut pas, bien au contraire, elle germa en lui, et petit à petit, elle fit des racines de plus en plus profondes.

À ses débuts, il reprend des chansons très connues des artistes qu’il aime bien comme JOVI, KROTAL ou BOOBA et YOUSOUFFA. Très tôt, son flow musical attire l’attention des membres de son entourage, il se fait inviter pour des prestations dans les mariages, lors des fêtes de fin d’année dans les établissements, les instituts universitaires, les show case dans les boites de nuit et snacks de la ville de douala, il acquiert une expérience qui fait de lui aujourd’hui l’auteur de quatre chansons dont deux en collaboration, on s’mets bien avec trasmir beat master ivoirien signé chez Universal music, freestyle avec le rappeur américain KING JAMZ, et enfin njoka une place et la toute dernière rêve.

Dans chacune de ses chansons il a réussi à exprimer ses sentiments et émotions qui lui sont propres, ceci dû à son vécu et aux difficultés qu’il a dû surmonter et aux messages qu’il désire passer aux Jeunes et aux dirigeants du monde entier. Certes, certaines de ses chansons portent un peu d’imperfections, mais ne lui tenons pas rigueur.

Kozo njoka >>> http://jaiye.com/artist/kozo–official/une-place

Kozo on s’mets bien >>>> http://jaiye.com/artist/kozo–official/on-smets-bien

Par Rihanno Mars

Publicités