Voici les familles camerounaises les plus infectées par le virus de la musique

Si nombreux sont ces personnes touchées par le virus de la musique, on en dénombre très peu qui sont de la même famille ou encore qui ont le même sang.
Malgré l’évolution de la science de nos jours la transmission du virus musical reste encore une énigme.
Dans cet article, nous retraçons quelques cas où le virus de la musique c’est répandu sur presque ou toute une famille, faisant d’eux des chantres reconnus à travers le monde.

Cas des familles ou le virus s’est transmis du père à l’enfant.

  1. La famille artistique EBOGO

Ici le virus prend naissance chez le père, ANGE EBOGO EMERENT, cette icône de la musique camerounaise, on ne la présente plus, sa voix reconnaissable parmi mille autres, son style musicale à lui unique, il se lance dans la musique à l’âge de 29 ans, derrière lui un palmarès impressionnant, des milliers d’albums vendus à travers le monde, de nombreuses récompenses nationales et internationales, sa plus grande fierté certainement c’est d’avoir transmis les gènes de la musique à son fils ERIC BIKOULA allias TOTON EBOGO, même s’il ne saurais expliquer comment
La musique prend les commandes de sa vie très tôt, grandir au côté de son père a contribué à cela, il enregistre un album qui connaitra un succès surtout le titre maman Odile, au point où beaucoup ont dit tel père tel fils.

2. La famille artistique OTTOU

OTTOU MARCELIN, même si vous ne connaissez pas ce nom, certainement vous mimez au moins l’une de ses chansons et je parie enfant soldat, ce monument de la musique camerounaise n’a pas que offert au monde 30 albums, 9 enfants voilà le nombre de chérubins qu’il a eu, de ses 9 enfants il transmet à l’un le virus musicale, sa douce fille FREDERIQUE OTTOU, de père en fille la souche du virus est resté aussi tenace, elle embrasse une carrière musicale, certainement vous vous rappelez de son passage à THE VOICE AFRIQUE FRANCOPHONE et par la suite elle a commis sur la marche son titre i feel.

Cas où Le virus s’est rependu entre les frères

  • La famille artistique EYANGO

Dans cette famille, le virus a infecté deux fils
PRINCE(JUNIOR) ET NDEDI EYANGO, le troisième et quatrième fils de la famille EYANGO ont été foudroyés par la foudre musicale, et ceux-ci l’expriment très bien au monde, de mélodies en mélodies d’albums en albums chacun des deux frères a su bâtir une carrière musicale riche et variée, et une discographie très riche sous le rythme du MAKOSSA, ou gospel de quoi faire de leur famille l’une des plus infectées par le virus de la musique.

  • Guy lobe et sergio polo

Ahhhh guy lobe cette voix, je ne sais si le Cameroun engendrera un fils à la hauteur du feu GUY LOBE
Décédé le 16 0 2015 cet ambassadeur du MAKOSSA avait plongé plusieurs générations dans des albums exceptionnels, et son cadet SERGIO POLO en a fait de même et continue de faire, ces deux frères, je ne sais pas quelle magie du destin ont eu une passion pour la musique qui ne s’explique pas, car il est très rare de voir dans une famille un donaussi rare attribue à deux frères de sang.

  • EPEE ET KOUM

Si les miracles ont disparu au temps de jésus eh bien il en existe plusieurs encore de nos jours, des jumeaux c’est déjà une grâce de Dieu, en plus de cette grâce, une passion sauvage pour la musique, les jumeaux MBENGUE JOEL EPÉE ET ADOLPHE KOUM ces originaires de DEIDO débutent leur carrière en tant qu’artiste à douala se faisant il porte le MAKOSSA comme rythme d’expression, depuis lors les deux frères se font fait auteurs de milliers de titres à travers le monde.

  • CHANTAL AYISSI ET AYISSI LE DUC

Dans cette famille, le virus artistique s’est rependu chez tous les enfants pas très surprenant, les parents eux-mêmes étaient des artistes, un père boxeur et une mère qui a été la miss Cameroun indépendance (1960) pas très surprenant que les enfants suivent le même chemin, le virus de la musique frappe CHANTAL AYISSI ET AYISSI LEDUCK(conteur, cuisinier, danseur) des exportateurs du bikutsi.
Plus besoin de présenter ces deux artistes, surtout Chantal celle dont la beauté et la voix insulte le temps, danseuse, chanteuse et mannequine elle a su se faire une renommée internationale.

  • BEN, GRACE, DORA, ET ISAC DECCA

Sans doute c’est la famille camerounaise la plus touchée par le virus de la musique, dans cette famille de 11 enfants l’expression musicale est la chose la mieux partagée, ben, grâce, Isaac et dora decca, la musique s’est exprimée en chacun des fils et fille de cette famille, le virus se manifeste chez ben decca en premier, par la suite il le transmet à Grace à dora et à Isaac.
Cette famille à elle seule a offert au monde 4 chanteurs reconnues mondialement comme des ambassadeurs des genres musicaux comme, la makossa la world musique et le gospel. Leur musique, ils ont réussi à l’exporter au-delà des frontières du triangle national.

Très chers lecteurs, voilà vous connaissez désormais, les familles camerounaises où on retrouve plus d’un membre de la famille qui est porteur du virus musical.

PAR RIHANNO MARS

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.