LES VACANCES ARTISTIQUES DANS LA MENOUA QUEL BILAN ?

Apres neuf mois passés sur les bancs de l’école à conquérir un savoir nouveau, les jeunes du département de la MENOUA comme des milliers d’autres dans le Cameroun prennent trois mois de congés bien mérités, pendant ces trois mois, nombreuses sont les occupations et les activités qu’ils mènent, suite à une utilisation parfois pas très rentable et peu productive de cette période de cessation d’activités scolaires, certains grands frères et Hommes du département ont décidé de mettre sur pied une émission de vacance dans le but d’éviter l’oisiveté chez les jeunes, d’encadrer, d’initier ces jeunes aux métiers de l’art, révéler, éclore les talents cachés en chacun d’eux, et aussi de faire vibrer artistiquement la ville de DSCHANG.
C’est ainsi que en 2012 émerge la première émission de la sorte « SHOW TIME VACANCE » avec sa devise sensibiliser éduquer et divertir, sous l’initiative du groupe FBI.COM, depuis elle, plusieurs autres émissions du genre ont émergé dans la ville de DSCHANG aujourd’hui on en compte quatre déjà
ROYAL’S HOLIDAYS, CHALLENGE, ALZEC MAQUIS FONDATION, LE CONCEPT DE VACANCES AS’A TELONG MUSIC ACADEMY (premier concours de guitare classique dans le département de la MENOUA)

VOICI LE CONTENU DE SES PRODUCTIONS DE DÉTENTES

Au programme de ces émissions de vacances de nombreuses catégories où n’importe quel jeune peut exprimer son talent, miss master, karaoké, message éducatif, danse traditionnelle et moderne contemporaine danse Battle, et enfin la rubrique art et métier (rubrique la plus appréciée du public car elle mettait en avant les petits métiers)

LES ÉMISSIONS DE VACANCES, UNE FAIBLE IMPLICATION DES PARTENAIRES ET SPONSORS POURQUOI ?

Si dans d’autres villes on retrouve de plus en plus des structures qui attachent leurs images à des évènements du genre, dans la ville de DSCHANG c’est autre chose, avoir un partenaire ou un sponsor c’est aussi compliqué que obtenir un visa pour mbeng, cette difficulté de trouver un partenaire réside dans le fait que parfois, ce que recherche le partenaire (une visibilité à l’échelle régionale) l’évènement ne dispose pas d’une telle envergure, mais du moins quelques sponsors, certains particuliers et des petites structures apportent leur modeste contribution pour la réussite de l’évènement. Quelques partenaires et sponsors, Solution pressing fredo shoping, DSCHANG TV et plusieurs autres

POURQUOI AUTANT DE CONCEPTS DE VACANCE DANS UNE SI PETITE VILLE QUE DSCHANG ?

On note près de 5 concepts dans la ville de DSCHANG, un peu trop peux être, mais le véritable souci c’est ce contenu parfois identique qu’on retrouve dans la plupart de ses émissions de vacances, déjà trois d’entre elles sont produites le même jour(dimanche) et aux même heures.
Cela contribue à embrouiller le public, et perdre les téléspectateurs qui sont vraiment scotchés à la chose.

LES ÉCHECS DE SES ÉMISSIONS DE VACANCES

Le caractère de rivalité entre les promoteurs de ces différents concepts de vacances se fait bien ressentir comme vue précédemment.
La première reproche à faire à ses émissions de vacances c’est avant tout, ce manque de professionnalisme qu’on retrouve chez la plus part des promoteurs, et une très mauvaise maitrise de l’évènementielle, ajouté à cela une bonne teinte d’amateurisme dans la production, et enfin un gros manque de volonté de la part des jeunes participants ou candidats à la compétition, ils ignorent en majorité la vrai place de l’art et de la culture dans l’émergence du Cameroun, ils ignorent que ces métiers d’art peuvent être leur gagne-pain demain, on note chez eux une faible implication dans la préparations du show à présenter
Du coté des parents et des autorités compétentes, ils sont responsables de l’échec de ses émissions à cause du caractère très souvent passif qu’ils adoptent, ils n’encouragent pas vraiment leurs jeunes enfants dans leur évolution artistique, car nombreux sont les parents ne voient pas en cela un potentiel futur, pensée qui traduit une ignorance qui n’a plus lieu d’être aujourd’hui.

QUELLES PERSPECTIVES POUR CES ÉMISSIONS ?

Il serait primordial pour ces promoteurs de trouver un terrain d’entente pour pouvoir proposer un concept unique au public de la ville de DSCHANG.
Ou de proposer différents concepts, avec des contenus différents à des heures de productions qui ne coïncident pas, ceci pour une bonne diffusion par les télés locales.
Cela permettra de peut être passer à l’échelle régionale, de révéler ces jeunes talentueux de la MENOUA, et aussi de faire vibrer cette ville sur la meilleure des ondes artistiques.

BY RIHANNO MARS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.