Collins powell: les notes d’un coeur amoureux

Une entrée de choc pour Collins Powell le General dans le game

Ex chorégraphe, cinéaste acteur, Collins Powell le General se lance un nouveau challenge celui de conquérir le monde avec sa voix, la force de son lyric et nous présente son tout premier single intitulé « je ne peux pas te laisser » qui est une belle chanson d’amour inspirée d’une histoire réelle.

Sur une prod de Music Pop aux allures afrobeat et RnB le General chante l’amour tout en nous relatant une histoire réelle qu’il a vécue lorsqu’il était encore acteur, il le dit clairement à travers des passages tels que :

« Tout commence comme une blague à mon tournage, ce n’était pas dans mes projets de tomber sur son visage »
« Pris dans mon propre piège, je n’sais pas c’qui s’passe le scenario de mon film je sais plus qui est l’acteur »
Il est tombé amoureux d’une jolie demoiselle et a laissé parler son cœur tout en fermant les portes aux on dits et aux bouches malsaines, il nous le fait savoir sur un lyric bien structuré (avec des mots justes) toutefois il est important de dire que dans ce single, il rend un immense hommage à ces deux disciplines de l’art qui lui ont tout donné jusqu’ici. Il fait une entrée remarquable dans le game !

La sortie officielle du vidéogramme qui est réaliser par Bastien Sablé réalisateur de Jennifer Lopez et Aya Nakamura est prévu pour le 10 novembre. Vous pouvez écouter le single en cliquant sur ce lien.

https://youtu.be/2B3eLGtN0Nc

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.