TOUT LE MONDE CHANTE EN YEMBA AVEC K MAJOR, A KOH KI SAAH ?

Perdez-vous dans un univers magnifique !! Il arrive dans une enveloppe d’une originalité monstrueuse, chanter en langue maternelle(YEMBA) voilà un défi bien audacieux !
K-MAJOR choisi d’explorer cet univers-là, avec la chanson « A KOOH KI SAAH » en featuring avec SKIDI BOY le suivant dune longue liste de titre à succès, il approche de très près à son jeune âge artistique la perfection au niveau de la texture des paroles comme celle que BOUDOR LE NOIROK’1avait impulsé dans son premier album.
Son physique lui vaut d’être identifié à des géants comme SEAN KINGSTON NOTORIOUS OU ENCORE RICK ROSS !! De ces grandes stars il ne tient pas que le physique mais également la virtuosité !!!!

En pleine promotion pour son clip Il commence par sa ville natale, sa douce ville natale DSCHANG, se faisant il accepte de répondre à nos questions.

Bonjour K Major et bienvenue sur VISARTCULTURE

Merci, je suis très ravi dêtre avec vous, on se sent toujours bien dans sa ville natale.

Vous êtes en pleine promotion pour votre dernier clip A KOH KI SAAH, pourquoi avoir commencé par DSCHANG ?

On dit chez nous : avoir lamour de sa famille est la chose la plus importante, alors je commence ici pour que ma famille, mes frères mes surs m’accordent leurs bénédictions, ensuite je pourrai conquérir le monde.

A KOH KI SAAH, quel message désirez-vous passer à la jeunesse camerounaise en particulier ?

Déjà A KOOH KI SAAH veut dire quest ce qui na pas marché, je conscientise la jeunesse sur le fait de savoir saisir les opportunités qui soffrent à nous, vous voyez dans la vie un jeune qui roule en voiture et a beaucoup de copines mais après subitement il na plus rien, A KOH KI SAAH(quest ce qui nas pas marcher ?)

Pour votre passage à DSCHANG, dans quels coins de la ville allez-vous faire le show ?

Je donne rendez-vous à mon public de DSCHANG le jeudi à la SANSA
Le vendredi au BLACK DIAMOND le samedi à la COUR SUPREME, le dimanche au COLISÉE ensuite à la fondation ALZEC MAQUIS COMPET

Quels conseils donnez-vous à ceux qui comme vous veulent faire dans la musique ?

Dans la vie il n’y a pas de raccourcis travailler dur, implorer le très haut pour qu’il vous ouvre les portes et vous protège.

Pour terminer K MAJOR confiez un petit secret à votre public de DSCHANG

(rire) je nai pas de petite amie, voilà mais que cela reste un secret…

BY RIHANNO MARS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.