LA LEGENDE DE WAZAL: AFRIQUE RETROUVE SON AFRIQUE

« Un homme sans sa culture est comme un zèbre sans rayures » de ce proverbe s’appliquant aux Hommes, bien nombreux sont ceux qui portent et parviennent à valoriser la particularité ou la mixture de leurs rayures, si AYYISSI NGA JOSEPH MARIE est un zèbre, c’est le plus beau de la savane, allons savoir pourquoi…

Très chers lecteurs voici AYYISSI NGA JOSEPH MARIE alias WAZAL AYISSI, avec lui sa bande dessinée où il nous compte sa culture et sa passion pour la mode, reçu de son défunt père AYISSI NGA PIERRE CELESTIN

 

Blogueur : Bonjour Wazal ayisi, bienvenue sur visartculture

WAZAL AYISSI : Merci bonjour, je suis ravi de faire cet entretient avec vous

 

C’est quoi ‘la légende de wazal’ ?

La légende de wazal est un conte qui a pour cadre l’Afrique et ce n’est pas qu’une histoire pour se divertir, ce conte que je réalise à travers la bande dessinée a aussi pour but de présenter cette partie de l’Afrique qui est la région du bassin du lac Tchad et des pays qui composent cette région dont le Cameroun, les paysages, l’architectures, les coutumes, les interdits les rituels les cultures vestimentaires les étoffes les accessoires les coiffures et les couleurs de la vie quotidienne.

 

Quel a été l’élément déclencheur de La rédaction de cette bande dessinée ?

IMG-20180508-WA0123L’élément déclencheur pour écrire ma bande dessinée la légende de wazal, c’est le fait de voir que les occidentaux valorisent plus leurs richesses culturelles, chose qu’on en fait moins, l’effet de lire aussi des livres qui en parlent moins de la royauté africaine, chose qui pourtant existe.

J’ai voulu aussi lancer un message à la jeunesse africaine, que ce soit celle d’ici ou d’ailleurs, n’oubliez pas vos origines et vos coutumes ancestrales, car c’est en cela que l’Homme aspire à la perfection de l’âme.

 

 

Depuis son lancement comment évolue La production de ce chef d’œuvre ?

Au niveau de la production, elle évolue très bien. Pour le moment mon équipe et moi-même, ne connaissons pas le syndrome de la feuille blanche. Oui, je parle d’équipe car je ne suis pas un écrivain et pour proposer quelque chose de bien, je me dois de m’entourer de personnes professionnelles, qui prennent le temps de me lire et de m’apporter leurs ressentis. Ainsi, je travaille en étroite collaboration avec madame MELONIO écrivain public de la mairie de sarcelles à Paris que je remercie pour toute son implication et le savoir qu’elle partage avec moi.

 

 

Ou tirez-vous l’inspiration pour écrire une histoire aussi

 Débordante de passion et de péripéties dans un cadre aussi originale ?

IMG-20180508-WA0119Je puisse dans nos richesses culturelles et artistiques de l’Afrique noire, comme le fait la plupart des artistes, en utilisant des matières nobles en créant des pièces uniques qui parlent de royautés.

Par exemple pour le tissus wazaline, je me suis inspire du tissu du Ghana et du Cameroun plus respectivement du kente et le ndop

 

 

Comment ont été vos débuts en tant qu’artiste ?

Les débuts n’ont pas été faciles, surtout la recherche des fabricants et commerciaux pour commercialiser nos produits. Au début je n’avais pas encore suivi de formation, j’étais obligé d’aller à l’étranger pour le faire.

 

Quels projets phares avez-vous déjà réalisé ?

IMG-20180513-WA0040A ce jour j’ai eu a réactualisé 4 collections Braguette tete, Africafuture, Wazalrock,  Ova tete.Mes premiers modèles qui ont vu le jour en 2006, ont été porte par des stars comme SINGUILA, ALPECO ? WAYNE LALCKO      Et j’ai aussi été nominé aux BEFFTA awards

 

Quels artistes aimerez-vous habillez ?

L’artiste que j’aimerais habillé c’est l’artiste puff daddy il m’inspire.

Quel artiste respectez-vous dans l’univers de la mode?  Et avec qui aimeriez-vous bosser ?

Dans le monde de la mode c’est le styliste imane ayissi, dans Le futur j’aimerai travailler avec lui si Dieu me le permet

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes qui placent leur espoir dans les métiers artistiques ?

Vivez votre passion malgré les contraintes. Rien n’est simple mais il vaut mieux essayer, réussir ou peut-être échouer, plutôt que vivre avec des regrets. N’hésitez pas à vous former pour perfectionner vos acquis et mieux maîtriser votre art. Créez aussi votre réseau, allez à la rencontre des personnes mieux placées dans votre domaine. Cultivez-vous et restez informé sur les tendances de votre métier.

Souhaitez-vous retourner au Cameroun ?

Chaque année je travaille à ouvrir une usine de fabrication au Cameroun donc j’y compte m’installer avec mon équipe

Que nous prépare actuellement wazal ayissi ?

Je travaille sur ma collection appelée wazalkaliflagilistik

IMG-20180508-WA0121Qui veut juste dire une collection magique inspirée des personnages de ma bande dessinée la légende de wazal

Avez-vous des personnes que vous aimeriez remerciez pour leur accompagnement dans la realisation vos rêves ?

 J’ai eu la chance d’avoir une famille formidable qui me soutient depuis le début, sur le plan moral et financier. Et je remercie tous ceux qui ont acheté mes vêtements, je remercie les journalistes et blogueurs qui me soutiennent, sans toutefois oublier votre plateforme, Je voudrais aussi remercier le styliste imane ayissi qui me soutien depuis le début de la création de mes activités qui m’a offert une machine à coudre, je profite pour le remercier de son soutien.

Entrons un peu dans l’intimité de wazal ayissi si vous voulez bien

Quel genre de musique aimez-vous écouter ?

J’écoute de la soul musique, des musiques qui m’adoucissent l’esprit et me font réfléchir

Quelles autres activités faites-vous en dehors d’écrire et de confectionner des vêtements ?

Les activités or mon travail je fais une formation en logistique à part cela, j’aime faire du sport aussi, pour la forme physique

Wazal est-il marié ?

(rire)Je ne suis pas marié, mais je suis en couple et j’ai un enfant de quatre ans, une fille

Quel est votre film préféré ?

Les trois mousquetaires, ce film m’inspire beaucoup car il parle de royauté

Avez-vous un mot pour la fin ?

Toujours à la jeunesse, Juste pour dire que seul le respect des aînés, des enseignants, de la culture, de la persévérance, peut faire de vous des hommes et des femmes meilleures, Pour la sortie je finalise les costumes et tuniques imaginées pour les rois et anciens du village  wazalville, la sortie est prévu l’année prochaine avec une exposition.

 

Merci d’avoir accepté cette interview

C’est moi qui vous remercie pour l’intérêt que vous accordez à mon travail et à sa promotion

BY RIHANNO MARS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.