INTERVIEW : LE KAMET, QUAND LES ARTS SE DISENT OUI !!!

C’est l’histoire d’un pinceau, d’une plume, d’un micro, d’un acteur et d’un marteau, une rencontre inimaginable mais faisable.
Allons à la découverte de cette mélodie qui se veut bien exceptionnelle et hétérogène, allons tout savoir sur kamet.

Pour cet entretient nous sommes reçu chez Gregory un membre kamet, l’ambiance qui y règne est très conviviale.

Bloggeur : Bonjour kamet comment allez-vous ?
KAMET Bonjour Rihanno, merci, nous allons tous bien, et nous sommes ravis de faire avec vous cette interview

Bloggeur : C’est quoi kamet ?

KAMET : kamet c’est un collectif d’artiste (peintre, sculpteur, musicien écrivain, dramaturge) qui ensemble travaille à valoriser l’art et la culture à Dschang, et dans le reste du monde

Bloggeur : Quand kamet a-t-il vu le jour ?

KAMET : kamet voit le jour effectivement en novembre 2017

Bloggeur : A qui doit-on l’idée d’une telle initiative ?

KAMET : L’idée de faire travailler ensemble différents artiste était déjà là depuis bien longtemps, c’est Mystick Atemkeng qui avec beaucoup d’effort réussi à la mettre en pratique

Bloggeur : Quel est la devise de kamet ?

KAMET : (rire) la devise de kamet c’est « beaucoup de marche, un peu de travail » beaucoup de marche, une manière de dire que en tant qu’artiste nous explorons bien des modes de vie, découvrons d’autre culture et rencontrons aussi d’autres jeunes artistes comme nous, un peu de travail si nous voulons être une référence dans notre ville et dans le monde en général la qualité de nos œuvres doit être la meilleur, surtout en terme d’originalité

Bloggeur : Combien de membre compte kamet ?

KAMET : (Rire) c’est un peu difficile à dire, combien de grain de sable compte la mer (rire), kamet est une famille d’artiste qui compte des membres originaires de plusieurs pays d’Afrique à savoir le Benin le Tchad et le Cameroun qui exercent dans différents domaines artistiques, nous avons des membres internes et d’autres externes, comme exemple lio fingers (guitariste)

Bloggeur : Comment fonctionne kamet ?

KAMET : Déjà, nous ne possédons pas une hiérarchie du genre président vice-président… Quand nous avons un projet, un membre qui est apte à porter son expertise dessus le fait, par exemple lorsque nous avons un projet de sculpture, Mystick (membre kamet) qui s’y connait très bien peut prendre la tête du projet et repartir les tâches en fonction des aptitudes de chaque membre pour une réalisation optimale et rapide du projet.

Bloggeur : Peut-on avoir un exemple de projet sur lequel kamet a déjà eu à porter son expertise ?
KAMET : Sur ses images, voilà quelques œuvres de kamet

Bloggeur : Devant un tel brassage artistique, quel message véhicule vos œuvres ?
KAMET : En musique, en sculpture comme en théâtre l’idée générale qui peut se tirer de chacune de nos œuvres est « l’union fait la force », et nous passons ce message en utilisant notre culture dans chacune de nos créations

Bloggeur : Que nous prépare la couveuse artistique qu’est kamet ?

KAMET : (hésitation)Pour le moment nous sommes en pleine formation, d’ici octobre le publique le découvrira ce travail, mais déjà nous préparons activement la fête de la musique qui se célèbre dans le monde entier le 21 juin sur le thème « promouvoir la paix et le vivre ensemble », à Dschang nous donnons rendez-vous aux mélomanes du côté de l’alliance franco-camerounaise

Bloggeur : Quelles sont les principales difficultés que rencontre kamet ?

KAMET : Déjà notre espace de travail n’est pas encore terminé, aussi nous avons un public qui est très peu réceptif, ce qui nous fais sentir marginaliser
Aussi, le fait de porter une double casquette, celui d’artiste et homme d’affaire n’est parfois pas facile.

Bloggeur : Avec quel autre groupe ou personne kamet aimerai bien travailler ?

KAMET : (rire) au niveau locale, les filles de pakgne(elles sont passées par DSCHANG), Afro Drama
Au niveau internationale la Tiger Danse Academy

Bloggeur : Quels sont les sponsors ou partenaires de kamet ?

KAMET : Nous sommes nos premiers partenaires, aussi nous travaillons avec l’alliance franco camerounaise et nous sommes aussi soutenu par plusieurs particuliers, nous remercions ainsi Mr MOKOUANDJOU ANDRE qui a mis à notre disposition le terrain ou nous sommes présentement en train de construire nos locaux.

Bloggeur : Il y a-t-il des conditions à remplir pour intégrer kamet ?

KAMET : Nous n’avons pas de demande ou de conditions spécifiques à imposer à un candidat, juste qu’il ait du talent et surtout de la volonté.
Bloggeur : Comment peut faire toute personne qui aimerait entrer en contact avec la kamet ?

KAMET : Sur notre page Facebook ciekamet vous pouvez avoir toutes les informations et les actualités sur kamet.

Bloggeur : Quel message donnez-vous aux jeunes qui s’éloignent de plus en plus de leur culture ?

KAMET : Nous leurs rappelons que la culture est une identité que nous ne devons pas perdre, aussi que les métiers de la culture peuvent être très rentables si on les fait dans les règles de l’art, c’est-à-dire avec beaucoup de rigueur et de créativité, la richesse et la diversité culturelle camerounais sont des atouts de valorisation sur le plan international.

Bloggeur : Merci aux membres de la famille kamet d’avoir accepté cet entretient

KAMET : C’est nous qui vous remercions, nous ne saurions rester indiffèrent à cet intérêt que vous portez à notre encontre, et cette volonté de valoriser l’art à travers un blog.

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.